“Tarifs dégressifs” chez Tackwin ?

Depuis septembre, l’intermédiation offre-demande sur les prestatations de formation compte un nouveau venu : le nantais Tackwin.fr. Cette plate-forme d’achat de formations, spécialisée dans les métiers tertiaires (informatique-bureautique, gestion-finance, commercial-marketing, management, RH, communication–développement personnel, langues étrangères et qualité-sécurité-environnement-développement durable) dit proposer un meilleur tarif quand la session de formation se remplit. « Nous regroupons les offres de formation, mutualisons l’achat et donnons l’évaluation des participants », explique le créateur, Kamel Fellache, qui vient de la banque et de l’assurance. Deux cents prestataires de formation, de tailles petite ou moyenne (Global Knowledge, Agence 404, Alithia, Arkesys, Formagap, Ellipse Formation, Artes…), ont signé, et affichent jusqu’à -30 % et -40 % sur 2 000 propositions de stages pour toute la France. Les entreprises achètent en ligne. Les salariés formés donnent leur avis sur des forums. Le prestataire n’a l’obligation de proposer qu’une réduction minimale de 5 %, à partir d’un taux de participation qu’il fixe lui-même. Tackwin prend 15 % sur les formations effectuées et achetées par son intermédiaire.

Depuis toujours, les tentatives d’intermédiation (Ecofor, Foragora, Place de la formation, Union formation, Planète formation…) sont diversement appréciées par les prestataires. « Bon outil de distribution, mais qui ne remplacera jamais la relation directe », estime Jean-François Manceau, de la CCI de Nantes. « La formation : un produit trop spécifique pour se vendre en gros », juge Patrick Lenormand, d’EMI-Ouest. « Aucune plate-forme n’a fonctionné sur ce modèle », assure Guillaume Huot, directeur des formations Interentreprises Cegos, en référence à l’échec de Planète Formation (qui doit renaître prochainement). À voir.