DES PASSERELLES POUR LES SENIORS

Permettre à une PME de s’offrir l’expertise d’un senior à moindre coût et sans engagement de durée, et à un senior en quête de mobilité de s’accorder une pause, d’enrichir son expérience ou de développer ses compétences, tout en gardant son salaire et son contrat de travail avec son entreprise d’origine, c’est ce que propose le dispositif Passerelle. Cet outil expérimental, créé début 2012, organise le détachement temporaire de salariés seniors de grandes entreprises vers des PME-PMI de leur région en Paca. C’est un service imaginé et porté par l’espace Mapp (Mobilité et accompagnement des projets professionnels), plate-forme d’accompagnement des mobilités commune à sept grandes entreprises* de la région. Cette structure mutualisée, créée dans une logique de GPEC territoriale, est un lieu où les salariés de ces entreprises peuvent rencontrer un conseiller en toute confidentialité et lui faire part de leurs souhaits de mobilité, de formation, de création d’entreprise, de reconversion, etc.

Renforcer les liens entre entreprises

« Le dispositif Passerelle, réservé aux seniors de plus de 45 ans, est un outil complémentaire visant à sécuriser les parcours professionnels de nos salariés et à accompagner leurs projets de mobilité, explique Philippe Marc, DRH de STMicroelectronics à Rousset et initiateur du projet. Il contribue à renforcer les liens entre grandes entreprises et PME locales dans une logique de développement du territoire. »

L’espace Mapp a fait connaître le dispositif auprès des pôles de compétitivité, de l’UIMM et de la CCI, et a collecté des offres d’emploi de PME pouvant être proposées aux seniors dans le cadre d’un détachement. Depuis le démarrage en juillet, douze offres de PME ont été collectées ; elles portent à la fois sur des métiers techniques et des fonctions transverses. « Bien sûr, il faut que l’entreprise d’origine soit d’accord pour se séparer temporairement de son senior, elle peut décider de refuser s’il exerce un métier stratégique, par exemple », souligne Philippe Marc.

Le senior détaché bénéficie d’une semaine de formation préalable sur le fonctionnement d’une PME, puis de séances régulières de coaching. Cet accompagnement est financé par l’entreprise d’origine, qui prend aussi en charge le salaire de la personne pendant les deux premiers mois du détachement. Ensuite il est refacturé à l’entreprise d’accueil. « Pour la première année d’expérimentation, la Direccte UT 13, partenaire du projet, souhaite contribuer en accordant une aide financière à la PME pour chaque salarié détaché », ajoute Philippe Marc.

Le premier détachement a commencé en avril dernier, de STMicroelectronics vers Nexcis, jeune PMI de 90 salariés, spécialisée dans la recherche et développement de panneaux photovoltaïques. « Nous avions besoin d’un ingénieur méthodes pour concevoir le design de notre ligne de production industrielle. Il nous fallait un profil expérimenté et opérationnel immédiatement ; ce dispositif souple est parfait pour nous », confirme Aurélie Vayne, directrice financière. En fin de mission, le senior pourra rester dans la PMI ou réintégrer son entreprise d’origine, avec une expérience supplémentaire. Le même dispositif Passerelle vient d’être lancé en Isère par la plateforme de mobilité de Grenoble, initiée par STMicroelectronics en 2007.

* STMicro, Eurocopter, CMA-CGM, Gemalto, Avenir Telecom, Ricard, Ineos.