S'abonner
Se connecter
Menu
Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Actualités

FORTE AUGMENTATION DES GRÈVES EN 2010

Actualités | publié le : 03.07.2012 | E. F.

Crédit photo

Selon le dernier bilan de la conflictualité publié par la Direction générale du travail la semaine dernière*, 3,3 % des entreprises de plus de 10 salariés ont déclaré avoir connu au moins un jour de grève en 2010, contre 2,2 % l’année précédente. Dans 60 % des cas, les retraites sont le motif invoqué.

Surtout, cette réforme a mobilisé des salariés qui le sont peu habituellement : ceux des PME de moins de 50 salariés, ceux des services et de la construction.

Du coup, les grèves sur des mots d’ordre internes à l’entreprise ont été proportionnellement moins nombreuses (37 %) que l’année précédente (67 %). Dans ce cas, les salariés se mobilisent d’abord sur les salaires, les conditions de travail, l’emploi et le temps de travail. En 2009, l’emploi était le deuxième motif de mobilisation, devant les conditions de travail.

* In Bilan de la négociation collective en 2011, DGT, juin 2012.

Les entreprises ont signé beaucoup d’accords en 2011

→ Comme l’année précédente, les partenaires sociaux ont signé beaucoup d’accords d’entreprise en 2011 (33 869). Les salaires restent le premier thème de négociation (39 % des accords signés avec les syndicats), en forte hausse (+ 5,2 points). Celle-ci s’explique par plusieurs facteurs : mise en place de la prime de partage des profits ; négociations salariales repoussées les deux années précédentes pour cause de crise économique ; menaces de sanctions financières à l’encontre des entreprises n’ayant pas négocié sur les salaires.

→ Le temps de travail a été le deuxième thème de négociation (25 %, stable), devant l’égalité professionnelle (12 %, + 2,7 points). Les entreprises qui n’étaient pas couvertes par un accord sur l’égalité professionnelle avaient jusqu’au 31 décembre 2011 pour se mettre en conformité.

Auteur

  • E. F.