DANS LE MONDE
Royaume-Uni

Harcèlement moral : les employeurs bientôt moins responsables

Le gouvernement britannique a lancé, le 15 mai, une consultation sur son projet de modification de l’Equality Act 2010, en vue de libérer les employeurs de leur responsabilité, que prévoit ce texte, dans les cas de harcèlement moral exercé par des tiers. Il avait déjà indiqué vouloir revenir sur cette clause « impossible à gérer », les employeurs n’ayant pas de « contrôle direct » sur les faits dans ce cas.

Le responsable des questions d’emploi au CBI, le Medef britannique, s’est dit satisfait, tout en regrettant que le gouvernement n’ait pas le courage de supprimer aussi de l’Equality Act les « règles bureaucratiques et inefficaces » du reporting des salaires par genre et de la « discrimination duale », permettant de poursuivre un employeur sur le fondement de deux motifs de discrimination à la fois.

Allemagne

Des hausses de salaire de 6 %

Ce sera 6 % d’augmentation de salaire en moyenne pour les 18 500 salariés de T-Systems, filiale de Deutsche Telekom. Le syndicat allemand Ver-di, qui a mené les négociations, annonce même que les plus bas salaires bénéficieront d’une hausse de 7,2 %. L’augmentation sera versée en trois fois sur 27 mois. Des grèves fleurissent dans le pays pour appuyer les revendications salariales. Le syndicat IG Metall mobilise depuis début mai dans la métallurgie, réclamant 6,5 % de hausse dans ce secteur, qui compte 3,3 millions de travailleurs. Les résultats de cette négociation donnent généralement la tendance nationale. Le ministre des Finances a reconnu il y a quelques semaines que le temps était venu de relever les salaires.