DANS LES MÉDIAS ESPAGNOLS
Image
Les patrons appouvent la réforme du travail

Selon une enquête d’ATA, la fédération espagnole des associations des employeurs autonomes, 74,9 % des petits patrons se déclarent en faveur de la réforme du marché du travail qui, notamment, limite les conditions d’indemnisation en cas de licenciement. Un peu moins de 70 % sont favorables à l’indemnisation du salarié à hauteur de 33 jours par année travaillée. Néanmoins, seul 1 sur 4 a l’intention de recruter en 2012, du fait des difficultés économiques et de la chute de l’activité.

13 mars. Expansión. Diffusion : 38 245 lecteurs.

Pas de perspectives de création d’emplois

Dans une étude de Manpower sur les “projections d’emplois” dans 41 pays auprès de 65 000 responsables, l’Espagne se distingue tristement. L’étude tente d’évaluer les créations ou les réductions de postes. Les responsables espagnols chiffrent à – 8 % la perspective de création nette d’emplois sur le premier trimestre. Le chômage atteint en Espagne près de 5,3 millions de personnes et devrait en toucher 6 millions d’ici à la fin de l’année, selon le gouvernement.

14 mars. Capital Humano. Site Internet.