LA LOGISTIQUE ENREGISTRE DE BONS RÉSULTATS EN 2011

Hausse des recrutements, augmentation du taux de départs en formation : la filière logistique a passé une bonne année 2011 du point de vue RH, du fait d’un niveau d’activité à la hausse. Tel est le constat de la 18e enquête* sur les besoins en emploi et en formation dans la logistique menée par l’organisme de formation majeur du secteur, AFT-Iftim, et rendue publique le 18 mars.

Hausse des effectifs

Près d’un établissement sur 2 a recruté en 2011, ce qui s’est traduit par une progression des effectifs dans toutes les catégories d’emploi de la branche logistique. Toutefois, 39 % des établissements de plus de 100 salariés déclarent éprouver des difficultés à recruter (soit 6 points de plus qu’en 2010). Et 32 % des établissements de moins de 100 salariés (soit 10 points de plus que lors de l’exercice précédent) sont dans le même cas. Principale raison invoquée : le manque de motivation des candidats. « Voilà qui est surprenant pour un secteur qui, depuis deux ans, poursuit sa stratégie de réorganisation avec l’utilisation de plus en plus massive de systèmes de gestion et d’information », note l’AFT-Iftim.

Côté formation, 65 % des établissements de 100 salariés et plus (contre 57 % en 2010) et 60 % des établissements de 50 à 99 salariés (10 points de plus qu’en 2010) ont réalisé en 2011 des formations continues pour leur personnel logistique. Pour 2012, cette tendance devrait se poursuivre, notamment au travers de formations sur la prévention des risques.

* Menée du 10 au 27 janvier 2012, auprès de 468 établissements de 100 salariés et plus, et 85 autres de 50 à 99 salariés. L’AFT-Iftim s’est concentrée sur 7 secteurs d’activité représentatifs : industries agricoles et alimentaires, pharmacie-parfumerie et entretien, industrie automobile, industrie des équipements mécaniques, chimie-caoutchouc-plastiques, commerce, prestataires transport-logistique.