Les seniors, des salariés très recommandables

Pourquoi les entreprises recruteraient-elles aujourd’hui des seniors alors que, pendant des années, elles se sont employées à s’en débarrasser à coups de préretraites et de plans de départs volontaires ? Le contexte économique s’y prête peu et, après tout, les jeunes aussi sont affectés par un marché du travail morose. Pourtant, sur les métiers en tension, les recruteurs (re)découvrent toutes les vertus des salariés de plus de 50 ans : expérience, compétences, ponctualité, sens du service, engagement… En fait, les seniors sont des salariés très recommandables, mais les préjugés qui les concernent ont survécu aux timides injonctions gouvernementales adressées aux entreprises en matière d’emploi des salariés âgés ; et les études montrent qu’ils restent le groupe le plus souvent écarté des recrutements. Quelques employeurs “audacieux” ont pourtant échappé au clonage en intégrant des seniors dans leurs équipes, parfois en tandem avec des jeunes. La greffe a bien pris. Il a suffi pour cela d’aménager l’organisation de leur travail, de reconnaître leur capacité à tutorer et de valoriser leur expérience.

Mais ces pratiques, hélas, restent encore marginales.