« Le Défenseur des droits poursuit le travail de la Halde »
Image

E & C : Vous avez été nommée au mois de juillet adjointe du Défenseur des droits, qui vient d’absorber la Haute autorité de lutte contre les discriminations (Halde). Vous êtes souvent présentée comme une spécialiste des questions de handicap. Est-ce le cas ?

M. L. : J’ai d’abord été fonctionnaire dans une direction départementale de l’administration sanitaire et sociale (Ddass). J’ai donc été confrontée au quotidien à des faits de discrimination de toute nature, ce qui fait de moi quelqu’un de polyvalent sur ce sujet.

J’ai ensuite été en poste au Conseil de l’Europe sur des questions d’exclusion sociale et de droits humains. C’est dans ce cadre que je me suis particulièrement occupée du handicap.

Enfin, j’ai travaillé à la Fondation Caisses d’épargne où j’ai croisé les questions de discrimination dans l’entreprise. J’ai été nommée au collège de la Halde en avril 2010.

E & C : Comment le Défenseur traitera-t-il de la lutte contre les discriminations au travail ?

M. L. : Le Défenseur des droits poursuit le travail de la Halde. Il reprend ses missions, ses dossiers ainsi que ses moyens financiers et humains.

Les personnes qui s’estiment victimes d’une discrimination peuvent saisir le Défenseur depuis son site Internet*, par courrier ou en rencontrant ses délégués territoriaux, qui prennent la suite des “correspondants locaux” de la Halde.

E & C : Quelles seront vos priorités ?

M. L. : Pour l’heure, les instances sont en place : les adjoints et le collège sont nommés. Il reste à travailler sur les perspectives. Une première réunion du collège aura lieu avant la mi-septembre.

Je m’inscris dans les objectifs de Dominique Baudis, le Défenseur des droits : sauvegarde des acquis et valorisation du potentiel et de l’expérience des institutions remplacées. Cela signifie que le Défenseur continuera de traiter les saisines individuelles avec l’expertise juridique développée au fil des années, et d’enrichir cette expertise par celle des autres, notamment les associations regroupant des entreprises.

* <www.defenseurdesdroits.fr>