Des CQP via validation des acquis et alternance chez Vinci Park

Depuis plusieurs années, Vinci Park, leader européen du stationnement, développe une politique de gestion des RH visant la mobilité sociale par la promotion interne. « Dans cette branche, qui ne propose ni formation initiale ni diplôme, les salariés aspirent à une reconnaissance de leurs compétences et à une promotion professionnelle », explique Olivier Reboul, ancien directeur de la formation de Vinci Park (désormais chargé de mission e-learning chez Eurovia, filiale du Groupe Vinci), initiateur d’une démarche innovante de CQP associant VAE sur le poste de travail et formation alternée pour obtenir une qualification supérieure.

Quatre certificats pour la branche stationnement

L’Ecole Vinci Park, mandatée par la FNMS (Fédération nationale des métiers du stationnement) et l’Anfa (Association nationale pour la formation automobile), ont conçu en 2009 quatre CQP pour la branche du stationnement. Ceux-ci étaient, à l’origine, accessibles soit par la VAE, soit par la formation : les CQP agent d’exploitation de stationnement, opérateur de stationnement, adjoint au responsable d’exploitation de stationnement, responsable d’exploitation de stationnement. Ces certificats ont remplacé un cycle qualifiant interne, qui était jusqu’à présent dispensé par l’Ecole Vinci Park.

Une formation de six mois

Les CQP du stationnement ont été conçus selon un principe modulaire attaché aux qualifications définies dans le Répertoire national des qualifications des services de l’automobile. « Chaque CQP a été élaboré en référence aux activités propres à chaque niveau de qualification. Le CQP d’adjoint au responsable d’exploitation inclut de fait les modules du CQP d’agent d’exploitation », explique Jean-Michel Herbstmeyer, chef de projets CQP à l’Anfa. Cet emboîtement des modules permet à un candidat d’obtenir un CQP dans le cadre d’une même démarche, qui valide par la VAE les compétences acquises à son poste actuel, et qui sanctionne en même temps une formation en alternance de six mois (en période de professionnalisation) débouchant sur une qualification d’un niveau supérieur. « Le cumul VAE-formation en alternance est la grande innovation de cette démarche, puisqu’un CQP s’obtient d’habitude soit par la VAE, soit par la formation », souligne Céline Cosquer, responsable du développement RH chez Vinci Park.

Les salariés concernés consacrent environ 185 heures à cette démarche pour un coût de 4 000 euros par stagiaire hors rémunération. Ce dispositif de qualification “deux en une” est encadré par un tuteur qui accompagne le collaborateur dans sa démarche de VAE (réalisée pour partie sur son temps de travail) et tout au long de la formation en alternance, dispensée pour la partie théorique par l’Ecole Vinci Park. En fin de parcours, le jury de VAE se transforme en jury de certification. Il valide ainsi l’ensemble des épreuves (VAE et acquis de la formation alternée).

Extension à l’ensemble de la profession

Une première promotion de 21 salariés de Vinci Park s’est vu décerner, le 2 février 2011, deux CQP ainsi conçus. Le CQP adjoint au responsable de stationnement a été remis à 20 agents, et un stagiaire a obtenu le CQP de responsable. Cette démarche devrait faire tâche d’huile : la FNMS réfléchit actuellement à la manière de l’élargir à l’ensemble de la profession.