Stagnation des effectifs dans les collectivités

D’après un baromètre publié par Randstad le 30 août, la majorité des professionnels RH des collectivités locales anticipent une stagnation de leurs effectifs pour 2011. Seul un quart d’entre eux prévoient une augmentation. Un « renversement de tendance, souligne l’étude, car les collectivités locales avaient connu jusqu’à présent une hausse régulière de leur personnel ». Par ailleurs, 43 % des répondants pensent que tous les départs à la retraite seront remplacés, et 24 % s’attendent à un remplacement sur deux, ou moins.

D’après Randstad, les recruteurs des collectivités sont plus ouverts aux pratiques du privé. Ainsi, les DRH accordent davantage d’importance à l’expérience d’un candidat qu’à la réussite à un concours ; 90 % estiment que les recrutés pourraient venir du privé, de la fonction publique d’Etat ou hospitalière – des “résistances” perdurant vis-à-vis des entreprises publiques ou de l’armée. Un tiers des répondants estiment aussi que certaines fonctions (agent d’entretien, ouvrier, technicien du bâtiment, cuisinier…) peuvent être confiées à des intérimaires. Enfin, 29 % des collectivités ont instauré une prime individuelle sur objectif.