Dans le monde
Expatriation

Pays émergents, destinations payantes

Les économies des pays émergents abritent les expatriés les plus fortunés, indique la 3e étude annuelle Expat Explorer de HSBC, menée auprès de 4 100 expatriés et publiée le 1er septembre. La Russie, l’Arabie saoudite et le Bahreïn arrivent en tête selon le critère de fortune globale des expatriés (plus hauts salaires annuels, plus hauts revenus annuels disponibles et plus grand nombre de biens dits de luxe). Les expatriés installés en Russie demeurent les plus riches au monde (plus d’un tiers d’entre eux gagnent plus de 194 000 euros, contre 13 % en moyenne dans le monde), suivis de ceux de Singapour et des Bermudes. Les pays d’Europe continentale se concentrent en bas du classement (sur 25 pays).

Etats-Unis

Human Rights Watch dénonce l’anti-syndicalisme d’entreprises européennes

Certaines multinationales européennes présentes aux Etats-Unis mènent des campagnes agressives pour empêcher la syndicalisation dans leur filiale, selon l’ONG Human Rights Watch, qui cite notamment Sodexo et Saint-Gobain dans un rapport publié le 2 septembre. Tesco, DHL (Deutsche Post) ou T-Mobil (Deutsche Telekom) sont aussi mentionnées. Menaces sur des salariés qui se syndiquent ou exercent leur droit de grève, ou espionnage des militants syndicaux, voire licenciements, font partie des pratiques détaillées.

<http://www.hrw.org/node/92719>