Avant la question de la délocalisation des centres d’appels doit se poser celle de leur externalisation
Image

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Entreprises et Carrières

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous