S'abonner
Se connecter
Menu
Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

L’actualité

Premier bilan qualitatif de la Direction du travail

L’actualité | publié le : 29.06.2010 | C. L.

Crédit photo

Dans son bilan* fourni au COR, la Direction générale du travail (DGT) passe à la loupe 30 plans et accords signés entre le 1er juin et le 31 décembre 2009 dans les secteurs administration (principalement l’associatif) et construction, avec, en complément, la synthèse des 79 accords de branches relatifs à l’emploi des salariés âgés.

Dans les dispositions mises en œuvre, branches et entreprises ont visé le moins contraignant : l’anticipation de l’évolution des carrières professionnelles (mentionnée dans 24 des 30 textes d’entreprises et dans 63 accords de branches); le développement des compétences/formation (21 textes et 64 accords de branches) et de l’aménagement des fins de carrière ; 75 branches ont choisi le maintien dans l’emploi plutôt que le recrutement.

L’ensemble des objectifs chiffrés est très hétérogène et est exprimé à l’aide d’indicateurs différents. Sur le seul exemple du développement des compétences sont ainsi pris en compte le « pourcentage de salariés âgés bénéficiaires de formation », la « proportion de demandes acceptées », ou encore « l’accroissement de seniors bénéficiaires » et la « part du budget formation » alloué à cette population. De plus, les publics concernés varient : « les 55 ans et plus » pour La Poste, « les plus de 50 ans » pour PSA, « à partir de 45 ans » pour certaines branches.

Difficile donc pour l’administration de déterminer le caractère ambitieux de tels objectifs, ce qui nécessiterait de connaître certaines caractéristiques, notamment démographiques, de l’entreprise : « Satisfaire 100 % des demandes de formation émanant de seniors lorsqu’il n’y en a pas n’est pas un objectif contraignant », constate le document.

* Disponible sur le site du Conseil d’orientation des retraites <www.cor-retraites.fr>

Auteur

  • C. L.

Articles les plus lus