Le Cese veut jouer les prolongations

Placé au cœur des débats sur la transition citoyenne en tant qu'organisateur de la convention citoyenne sur le climat qui va démarrer le 4 octobre et s'étaler jusqu'à la fin janvier 2020, le Cese verrait d'un bon œil une prolongation des mandats de ses membres, au-delà de l'échéance de novembre 2020. Dans l'entourage du président Patrick Bernasconi, on évoque un délai supplémentaire d'"un an et demi à deux ans". Argument invoqué au palais d'Iéna: la prolongation de la mandature permettrait de mieux inscrire la réforme de l'assemblée annoncée par l'Élysée dans le cadre de la réforme constitutionnelle à venir.